Regard sur la France

Iconoclaste.fr créé et animé par René Duringer (smartfutur) se proposait dés 2007 de publier tous les mois des interviews d’agitateurs d’idées, d’électrons libres, d’individualités de tous horizons qui réagiront à une trame d’interview.
Je m’étais prété au jeu :

Iconoclaste – 3 idées reçues du moment qui vous insupportent le plus en ce moment ? [vie politique, société civile, monde de l’entreprise, arts, mondialisation, réchauffement climatique, technologies, progrès, évolution des emplois, rôle des femmes, justice, etc]

Denis FaillyDenis Failly - Le sentiment de redondance sans fin des discours, ouvrages, personnalités médiatiques dont une majorité racontent peu ou prou la même histoire.
- Le déséquilibre entre des discours de l’ultra performance, de l’instaneïté, du consommable et du tout tout de suite au détriment parfois d’une pensée et d’une réflexion loin des poncifs et des recettes toutes faites.

Iconocaste – Ce qui contribue le plus à la pensée unique en France : pouvoir des médias ? télécratie ? la disparition de l’esprit critique ? un manque de compréhension du monde ? une société paternaliste ? un fonctionnement en vase clos ? une aliénation volontaire ?

Denis Failly - Un système de pensée obsolète dont nous sommes les héritiers et encore trop les « passeurs » ou du moins peu adapté au monde qui vient, cette société de la connaissance qui n’a que faire des savoirs sédimentés figés voire « morts » enseignés dans nos systèmes de formation, mais qui conditionnent encore et toujours nos actes et nos décisions dans l’entreprise comme ailleurs.
- Une société de la peur régit par un mode du « control and command » qui trouve face à elle une société de défiance (consommateurs, citoyens…) plus informés, moins serviles moins inscrite dans une logique « top down » et qui veut s’inventer elle même (participative, collaborative, auto productrice), à distance du diktat des Politiques, des administrations, de l’Entreprise paternaliste encore ancrée dans l’ère industrielle, des marques et des médias de masse dans une société zappeuse et en fragmentation.
- Une société de la reproduction des élites (tout type) peu apte à se remettre en question, avec un faible goût du risque et un préférence pour les rentes de situation.

Iconocaste – En France ce qui est incertain est anxiogène alors que dans d’autres cultures le changement, le rebond ou l’obsolescence sont perçus positivement. D’où vient ce goût génétique de l’immobilisme & de l’invariant ?

Denis Failly  - Historiquement, culturellement, philosophiquement nous sommes les héritiers des Monarchies, de l’Empire, où ce qui est durable, viable soi disant est inscrit dans le marbre.En témoigne les édifices séculaires, les monuments à la gloire de…
L’esprit de conquête qui rime avec prise de risque a certes existé (guerres Napoléonnienes, colonisation…) mais principalement à l’extèrieur du territoire français.
Notre rapport à l’espace et au temps s’en trouve différencié par rapport à celui des orientaux ou des asiatiques par exemple.

Enfin notre système philosophique hérité notamment de Descartes nous a figé dans une vision par trop binaire, analytique et déterministe qui nous fait cloisonner les connaissances , les disciplines et donc les métiers, les fonctions, les talents, les modes de recrutement, les projets, les Intelligences.quand bien même aujourd’hui les Sciences ou même la géopolitique par exemple nous montre combien le monde est complexe, transverse, multi-dimensionnel, probabiliste et non enfermable dans la cage mutilante (réductionnisme) des équations. (Physique non linéaire et quantique, chaos, …) et des taxonomies habituelles.

D’Aristote à Auguste Comte en passant par Descartes nous gardons donc ancré en nous l’héritage (formatage ?) des critères de la scientificité d’une connaissance :

  • Hypothèse ontologique : les phénomènes connaissables ont une réalité extérieur à l’observateur
  • Hypothèse déterministe : principe de causalité et invariance des lois auxquels sont assujettis les phénomènes
  • Réductionnisme : diviser en autant de parties qu’il se peut
  • Principe de raison suffisante (logique déductive): exemple du syllogisme qui fonde une conclusion sur deux propositions posées comme vraies (tous les hommes sont mortels, or Socrate est un homme, donc Socrate est mortel).

Iconocaste -3 thèmes hypers tabous en France qu’il semble impossible d’aborder dans un débat de la société civile ou dans la gestion d’une entreprise ?

  • Argent
  • Moeurs
  • Le recours à un regard extérieur, distancié et non spécialiste pour un projet ou une prise de décision

Denis Failly  – 2 ou 3 noms d’iconoclastes qui vous viennent spontanément à l’esprit depuis 3000 ans ?

Léonard de Vinci, Teillard de Chardin, Martin Luther King, Stephen Hawkins, Edgar Morin, Bouddha,

Iconocaste – La France en 2015_2020, vous l’imaginez comment ?

Denis Failly  - Je me placerais plus d’un point de vue des TIC de l’entreprise et des modes de collaboration.
J’aimerai l’imaginer la France désclérosée, innovante, « ubimédia » intelligente collectivement.
Mais est ce la fin des états nations ? Et la pertinence de parler de la France comme entité indivisible, géographiquement défini avec une autorité politique supplantée par des méta décisions (Europe Monde…) qui la dépasse, est aussi posée
Des sphères de co-prospérité collaboratives, partageables à des échellons plus internédiaires se mettront en place, des régions, des pôles d’activités, des universités, des individus…inter-reliés se passeront des frontières et des autorités traditionnellement définis pour apprendre, communiquer, enseigner, se rencontrer, travailler, faire de la Recherche, faire du business…dans un vaste réseau/cerveau planétaire pervasive ou le luxe sera de pouvoir être « débranché ».
Nous pourrons être potentiellement le « partner » de quelqu’un n’importe où n’importe quand…
Les strates traditionnelles et les carcans auront sautés, la longue traîne des talents ignorés par manque d’audace et de prise de risques verront de nouveaux possibles s’ouvrir.
Nous prendrons nos distances avec les soi disants experts bouffis de certitudes et nous laisseront une plus grande place aux créatifs, innovants en dehors des clones formatés issues des traditionnelles filières que nous connaissons.
Une France de l’imaginaire apte à traduire efficacement ce bouillonnement pour faire avancer les individus, la société, voire même une certaine idée de civilisation. Il ne s’agira donc pas d’une réverie comtemplative…
Une nouvelle « écologie de l’esprit » se révelera peut être avec les quelques caractéristiques et questionnement suivants :

  • Penser la réticularité c’est-à-dire plutôt une pensée réseau / pensée rhyzome » qu’une pensée binaire, unipolaire…
  • Une prise de conscience de l’inter – dépendance des systèmes (biosphère, sociosphère, noosphère) dont l’équilibre est fragile ou à (re)conquérir mais dans tous les cas à cultiver et préserver.
  • La prise en compte de la dimension hologrammique ou fractale d’un univers (nature, humanité, projet…) où la partie à conscience du tout et inversement.
  • Une quête de sens et une forme de spiritualité autour d’un certains nombre de questions dont trois qui s’enchevêtrent;
  • Qu’allons nous faire de notre vie ?
  • Qu’allons nous faire de notre espèce ?
  • Qu’allons nous faire de notre planète ?
  • Un besoin d’Ethique et de pensée réflexive non plus sur le « comment » des choses mais le « pourquoi ».

Mais puique qu’il faudra raisonner non plus nation, France, mais « Monde » les menaces dont nous connaissons les germes pathogènes seront innombrables (terrorisme, guerre énergétique, rareté de l’eau, problémes écologiques, migrations de survie des plus pauvres, guerre de l’information, éthique et respect de la vie privée…).
Effectivement en univers incertain, complexe et flou on ne peut qu’imaginer et non prévoir (le grand verbe du 20ème siècle), la voiture monde fonce à toute allure, phares étéints mais qui a légitimité à prendre le volant ?
Dans tous les cas quelques soit nos fonctions, statuts, activités, niveaux de décisions nous sommes tous concernés alors sortons de nos bulles.

Iconocaste – Un DADA sur lequel vous aimeriez développer des propos « iconoclastes » en 2007 [2008] par rapport au votre domaine d’activité, vos passions ou vos convictions ?

Denis Failly  – La fertilisation croisée avec d’autres disciplines (Sociologie, Sciences…) que la mienne pour renouveler, enrichir et développer le Marketing, le Management, l’Entreprise du 21ème siècle qui replace l’homme dans cet écosystème qui reste à inventer.

Denis Henri Failly

QR Code - Take this post Mobile!

Use this unique QR (Quick Response) code with your smart device. The code will save the url of this webpage to the device for mobile sharing and storage.

facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com